Dynamique des Introns (C. Mettling)

Les introns marquent les gènes de métazoaires, mais leur rôle dans l’évolution des génomes suscite un débat: Selfish ? exon shuffling ? Leur conservation dans la plupart des espèces prouve leurs extrême stabilité́. L’existence d’espèces indépendantes et éloignées échappant à cette règle prouve qu’ils peuvent bouger et suggère que les autres métazoaires possèdent un mécanisme actif empêchant cette dynamique.
D’après les théories de Walter Gilbert, les introns sont perdus par recombinaison homologue avec des cDNA reverse transcrits. Nous étudions la dynamique du génome dans un modèle de souris qui accumule des produits de reverse-transcription et qui favorise les recombinaisons homologues.
Axes de recherche

Axe 1 : Dynamique des introns

Les introns marquent les gènes de métazoaires, mais leur rôle dans l’évolution des génomes suscite un débat: Selfish ? exon shuffling ? Leur conservation dans la plupart des espèces prouve leurs extrême stabilité́. L’existence d’espèces indépendantes et éloignées échappant à cette règle prouve qu’ils peuvent bouger et suggère que les autres métazoaires possèdent un mécanisme actif empêchant cette dynamique.

D’après les théories de Walter Gilbert, les introns sont perdus par recombinaison homologue avec des cDNA reverse transcrits. Nous étudions la dynamique du génome dans un modèle de souris qui accumule des produits de reverse-transcription et qui favorise les recombinaisons homologues.
Personnes impliquées dans le projet
Collaborations
Publications récentes
Alumni

Responsables


Georges LUTFALLA
DR1 CNRS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Clement Mettling
Clément METTLING
CR CNRS
clement.mettling[arobase]igh.cnrs.fr

LPHI  Laboratory of Pathogen Host Interactions
UMR 5235 - Université Montpellier
Place Eugène Bataillon, Bât. 24, CC107, 2ème étage
34095 Montpellier cedex 5

© 2019 LPHI